La distribution GNU/Linux contient environ 25 000 paquets logiciels (29 000 avec la version Squeeze) élaborés et entretenus par un millier de développeurs. Debian est réputé pour sa fiabilité et son gestionnaire de paquets original (APT), au format de fichier .deb, permettant les mises à jour et garantissant un système homogène. Debian est disponible pour une dizaine de plateformes de matériel informatique : x86, SPARC, PowerPC, MIPS (big et little-endian), IA-64, S/390, AMD64, ARM, Alpha et PA-RISC (ces deux dernières ne seront plus officiellement supportées à compter de la version « Squeeze »).

D'autres architectures sont supportées, mais de manière non officielle. Sections de paquets logiciels Pour chaque branche, trois sections sont disponibles : la section main est la section principale de Debian. Elle contient la plupart des paquets ; la section non-free regroupe tous les paquets qui ne respectent pas les DFSG. Ils ne font plus partie officiellement de la distribution et ne sont pas entretenus par les développeurs Debian. Le paquet vrms indique s'il y a des paquets non-free sur le système ; la section contrib est destinée aux paquets qui respectent les DFSG, mais qui dépendent d'un paquet de la section non-free D'autres dépôts logiciels existent dans Debian, comme les dépôts backports qui proposent un service de rétroportage à destination des utilisateurs de la version stable. En effet, une fois que la version stable est publiée, elle n’est plus mise à jour que pour des bugs sérieux trouvés dans ses paquets ou des mises à jour de sécurité. Les dépôts backports fournissent des versions plus récentes mais potentiellement moins stables de certains logiciels, qui proviennent de la prochaine version dite testing et sont adaptées pour s’intégrer à la version stable. Aujourd'hui les dépôts backports sont officiellement supportés par Debian 21. Gestion des paquets Dpkg est le programme principal pour manipuler les fichiers de paquets (APT y fait d'ailleurs appel pour l'installation desdits programmes). APT pour « Advanced Packaging Tool» (soit « Utilitaire de gestion de paquets avancé » en français) est une interface avancée pour le système de gestion des paquets Debian, qui consiste en plusieurs programmes dont les noms commencent par « apt- » (apt-get, apt-cache, apt-cdrom...). Outre sa facilité d'emploi et sa polyvalence, son intérêt réside dans sa gestion automatique des dépendances entre les différents paquets. Il existe également une interface graphique pour ce programme : Synaptic. Dselect est l'interface utilisateur historique, permettant une gestion plus aisée des paquets. Cet utilitaire tend à céder la place à Aptitude. Versions de Debian GNU/Linux Debian est toujours disponible en trois versions (trois branches) qui sont : stable: version figée où les seules mises à jour sont des correctifs de sécurité ; testing : future version stable où seuls les paquets suffisamment matures peuvent rentrer ; unstable: surnommée Sid, il s'agit d'une version en constante évolution, alimentée sans fin par de nouveaux paquets ou de mises à jour de paquets déjà existants (on parle de Rolling release). De plus, il existe un dépôt de paquets nommé backports (voir ci-dessus) et un autre nommé experimental qui contient des paquets expérimentaux de logiciels dont l'utilisation pourrait dégrader le système. Cependant, le dépôt experimental ne contient pas tous les paquets disponibles dans les branches stable, testing et unstable. Voilà pourquoi il n'est pas considéré comme une branche à part entière. Enfin, une déclinaison Live CD (ou CD autonome) existe, permettant de tester la distribution depuis un support amovible, sans avoir à l'installer.

Aller au haut