Versions 0.x

Debian est née en août 1993 grâce à Debra Murdock et Ian Murdock, alors étudiants à l'université Purdue. Debian fut soutenu par le projet GNU de la Free Software Foundation de novembre 1994 à novembre 1995.

Les versions 0.01 jusqu'à 0.90 de Debian furent produites entre août et décembre 1993. Ian Murdock écrivait alors :

« La version 0.91 de Debian sortit en janvier 1994. Elle avait un système de gestion de paquets primitif qui permettait aux utilisateurs de manipuler les paquets mais n'autorisait pas grand chose d'autre (il ne possédait certainement pas de dépendances ou d'options analogues). À partir de ce moment-là, quelques douzaines de personnes travaillaient sur Debian, alors que je devais toujours assembler les versions moi-même. La version 0.91 fut la dernière version faite de cette manière. »

« Une grande partie de l'année 1994 fut consacrée à organiser le projet Debian de façon à ce que les autres puissent plus directement contribuer, comme pour la réalisation de Dpkg (Ian Jackson fut très largement responsable de cette dernière). Si je me souviens bien, il n'y eut pas de version officielle en 1994, bien que nous en eûmes un certain nombre en interne, à chaque fois que nous progressions dans l'avancement de la distribution. »

« La Debian 0.93, en version 5, sortie en mars 1995, fut la première version “moderne” de Debian : il n'y avait jamais eu autant de développeurs (bien que je ne puisse me rappeler combien), chacun avait maintenant ses propres paquets et Dpkg fut utilisé pour installer et entretenir tous ces paquets après l'installation du système de base. »

« La Debian 0.93, en version 6, sortie en novembre 1995, fut la dernière version au format a.out. Il y avait environ 60 développeurs pour entretenir les paquets de la version 0.93R6. Si je me souviens bien, dselect fit son apparition dans cette version qui fut ma version favorite de Debian. »

Il arrêta de travailler activement sur le projet en mars 1996 durant la préproduction de la Debian 1.0. Cette dernière fut renommée 1.1 pour éviter toute confusion avec un fabricant de disque compact qui nomma faussement 1.0 une version précédente. Cet incident mena au concept d'images ISO « officielles », de façon à éviter aux vendeurs ce genre de bévue.

Durant le mois d'août 1995 (entre la version 0.93R5 et 0.93R6 de Debian), Hartmnut Koptein débuta le premier portage de Debian pour la famille des Motorola m68k. Selon lui : « De très nombreux paquets étaient construits autour de l'architecture i386 ("petit bout", -m486, -O6 et autres options de ce genre de la bibliothèque libc4) et ce fut un travail énorme que d'avoir une base de paquets de départ sur ma machine (un Atari Medusa 68040, 32 MHz). Après trois mois (en novembre 1995), je mis à disposition 200 paquets, sur les 250 disponibles, tous pour la bibliothèque libc5 ! » Depuis lors, le projet Debian s'est développé en incluant de nombreux portages vers d'autres architectures, ainsi qu'un portage vers un nouveau noyau, Hurd, et donc vers le système à micro-noyau GNU/Hurd.

Un des tout premiers membres du projet, Bill Mitchell, se rappelle au sujet du noyau Linux :

« … on devait être entre la version 0.99r8 et 0.99r15 lorsque l'on a débuté. Pendant très longtemps, je fus capable de compiler un noyau en moins de 30 minutes sur une machine dotée d'un 386 à 20 MHz, et j'étais ainsi capable d'installer une Debian dans le même temps avec moins de 10 Mo d'espace disque. »

« … Je me souviens que l'équipe initiale comprenait Ian Murdock, moi-même, Ian Jackson, un autre Ian dont je ne me souviens pas le nom de famille, Dan Quinlan, et quelques autres personnes dont je ne me souviens pas des noms. Matt Welsh faisait aussi partie du groupe initial, ou l'a rejoint à ses tout débuts (il a depuis quitté le projet...). Quelqu'un créa une liste de discussions et nous nous mîmes au travail. »

« Si je me souviens bien, nous ne partîmes pas d'un plan défini, et nous ne partîmes pas sur le fait de créer ensemble un plan avec une approche très organisée. Dès le début, si je ne me trompe pas, nous rassemblâmes aléatoirement les sources d'un certain nombre de paquets. Avec le temps, nous finîmes par finaliser une collection d'articles qui seraient nécessaires au cœur de la distribution : le noyau, un shell, update, getty, de nombreux autres programmes et de fichiers de configuration requis pour initialiser le système ainsi que tout un jeu d'utilitaires. »

Versions 2.x

Ian Jackson devint le responsable du projet Debian au début de l'année 1998 et devint tout de suite après vice-président de la Software in the Public Interest. Après la démission du trésorier (Tim Sailer), du président (Bruce Perens) et du secrétaire (Ian Murdock), il devint président et trois nouveaux membres furent choisis : Martin Schulze (vice-président), Dale Scheetz (secrétaire) et Nils Lohner (trésorier).

La version 2.0 de Debian (Hamm) sortit en juillet 1998 pour les architectures de processeurs Intel x86 et Motorola m68k. Cette version se caractérise par l'introduction d'une nouvelle version des bibliothèques C (libc6 reposant sur la glibc2). Au moment de sa sortie, il y avait plus de 1 500 paquets entretenus par plus de 400 développeurs Debian. Wichert Akkerman succéda à Ian Jackson comme chef de projet Debian en janvier 1999.

La version 2.1 de Debian sortit le 9 mars 1999, après avoir été retardée pendant une semaine par des demandes de corrections de dernière minute. La Debian 2.1 (Slink) supporte officiellement deux nouvelles architectures : l'Alpha et le Sparc. Les paquets contenant le système X-Window furent profondément réorganisés par rapport aux précédentes versions. Elle inclut aussi APT, l'interface de gestion de paquets de la génération suivante. Ainsi, cette version de Debian fut la première à requérir deux cédéroms pour le jeu de cédéroms officiels ; elle contient environ 2 250 paquets.

Le 21 avril 1999, Corel Corporation et le projet KDE formèrent effectivement une alliance avec Debian lorsque Corel affirma son intention de fabriquer une distribution GNU/Linux basée sur Debian et l'environnement de bureau du projet KDE. Durant le printemps et l'été suivants, une autre distribution basée sur Debian fit son apparition, Storm Linux. Le projet Debian choisit alors un nouveau logo, en créant à la fois une version officielle à utiliser sur le matériel utilisant Debian, comme les cédéroms ou les sites webs officiels du projet, et une version non-officielle pour une utilisation dérivée de Debian ou mentionnant son nom. Un nouveau portage, unique en son genre, débuta à ce moment avec le Hurd. C'est la première tentative d'utiliser un noyau non-linux, avec le GNU/Hurd, qui est lui-même basé sur le micro-noyau GNU Mach.

La Debian 2.2 (Potato) est sortie le 15 août 2000, cette version ajoute le support des architectures PowerPC et ARM, avec Wichert Akkerman en tant que chef de projet, cette version de la distribution compte 3 900 paquets entretenus par près de 450 développeurs.

Versions 3.x

Debian 3.0 (juillet 2002) fut nommée Woody et supportait toujours plus d'architectures, avec l'ajout des IA-64, HP PA-RISC, MIPS et S/390. Le projet compte alors 900 développeurs et 8 000 paquets, dont pour la première fois KDE, après que le conflit de licence de la bibliothèque Qt eut été résolu.

Debian Sarge, soit la version 3.1, fut finalisée le 6 juin 2005 et compte pas moins de 15 000 paquets et 11 architectures.

Versions 4.x

La version 4.0, Etch est sortie le 8 avril 2007 et inclut les éléments suivants :

  • noyau Linux 2.6.18 ;
  • support officiel de l’architecture AMD64, soit un total de 11 architectures différentes ;
  • remplacement de XFree86 par X.Org (version 7.1) ;
  • nouvel installateur (incluant une version graphique) ;
  • présence de Secure APT pour des téléchargements sécurisés avec cryptographie et signatures améliorées.

Le 27 juillet 2008, la quatrième révision de Etch est sortie. Outre les mises à jour de sécurités habituelles, cette version inclut aussi etch-and-a-half. Ce dernier propose un nouveau noyau (2.6.24), des drivers plus récents pour Xorg, ainsi que divers autres changements permettant de faire fonctionner Debian avec un matériel plus récent.

Le 15 août 2008, Debian peut s'installer sur le téléphone Neo FreeRunner.

Versions 5.x

La version 5.0, Lenny est sortie le 14 février 2009 après 22 mois de développement et est aujourd'hui en version old-stable. Elle inclut les éléments suivants :

  • noyau Linux 2.6.26 ;
  • X.Org 7.3, incluant la configuration automatique du matériel ;
  • OpenOffice.org 2.4.1 ;
  • PostgreSQL ;
  • MySQL 5.0.51a ;
  • Apache 2.2.9 ;
  • Samba 3.2.5 ;
  • PHP 5.2.6 ;
  • prise en charge complète du système de fichiers NTFS.

Versions 6.x

Versions 6.0

La version 6.0, Squeeze, sortie le 6 février 2011, est aujourd'hui en version stable et inclut les éléments suivants :

  • noyau Linux 2.6.32 ;
  • X.Org 7.5 ;
  • GNOME 2.30 ;
  • KDE 4.4.5 ;
  • GNU Compiler Collection (gcc) 4.4.5 ;
  • prise en charge de l'ext4 de manière native.

Versions 6.0.1

La mise à jour de Debian 6.0.1 a été publiée le 19 mars 2011.

Versions 6.0.2

La mise à jour de Debian (6.0.2) a été publiée le 25 juin 2011.

Versions 6.0.3

La mise à jour de Debian (6.0.3) a été publiée le 8 octobre 2011.

Versions 6.0.4

La mise à jour de Debian (6.0.4) a été publiée le 28 janvier 2012.

Versions 6.0.5

La mise à jour de Debian (6.0.5) a été publiée le 12 mai 2012.

Versions 6.0.6

La mise à jour de Debian (6.0.6) a été publiée le 29 septembre 2012.

Versions 7.x

Versions 7.0

La version 7.0 sortira en 2013

 

 

 

 

 

 

 

Aller au haut