• Le centre de contrôle YaST
  • Le gestionnaire de paquets ZYpp
  • Le service de compilation public openSUSE Build Service
  • Le menu Slab — maintenant inclus en amont dans KDE, mais toujours unique dans la version GNOME d'openSUSE et SLED
  • La participation directe dans le développement de GNOME et KDE
  • Le polissage incomparable du bureau
  • L'installation en un clic (One-click install)
  • La boîte en vente - une voie aisée pour les débutants qui commencent avec openSUSE

Centre de contrôle YaST

Le centre de contrôle YaST (Yet Another Setup Tool) est un outil d'installation et de configuration constitué d'une multitude d'outils pour paramétrer l'ordinateur. Les différents modules sont classés par catégories.

Cet outil fait la force d'openSUSE et des distributions commerciales dérivées de Novell car sa simplicité permet à tout un chacun d'installer des logiciels, de configurer de manière avancée son système ou de mettre en place des réseaux ou divers serveurs sans pour autant devoir être un professionnel de Linux.

Autrefois propriétaire, il est désormais libre depuis le rachat de SuSE par Novell.

Différentes interfaces de YaST

Une caractéristique de cet outil est qu'il fournit une interface graphique bien intégrée à l'environnement choisi (Qt ou GTK+), ainsi qu'une interface ncurses. Cette dernière est particulièrement utile pour les installations non-graphiques, pour l'administration système à travers une connexion Internet lente, ou a des fins de dépannage. Il existe également une interface web pour YaST appelé WebYaST, le but est de proposer une interface de gestion web comme pour les box internet.15

YaST en interface GTK+.

YaST en interface Qt.

YaST en interface ncurses.

Portail Web pour YaST

Installation automatisée AutoYaST

AutoYaST est un système qui permet d'installer un ou plusieurs système openSUSE automatiquement sans intervention de l'utilisateur. Les installations AutoYaST sont effectuées en utilisant un fichier de contrôle XML qui contient les données d'installation et de configuration. Le profil de chaque système courant est stocké dans /root/autoyast.xml. Ce fichier xml peut-être crée en quelques clics de souri avec l'outil "yast2 autoyast".

Système de paquets ZYpp

La distribution SuSE repose sur le format de paquets RPM (RPM Package Manager) inventé par Red Hat, et utilise son propre système de gestion des paquets : ZYpp (ou libzypp).

Le gestionnaire ZYpp fait suite aux rachats consécutifs en 2003 de Ximian et SuSE GmbH par Novell, qui décida de fusionner les systèmes RedCarpet et YaST package manager à son système Zen Management Network, destiné à la gestion de grand parc hétérogène. Alors que le gestionnaire résultant, ZYpp, fonctionnait bien sur les produits Entreprise avec le démon ZMD, il n'était pas très bien adapté à une distribution grand public, la version openSUSE 10.1 sortit en 2006 avec un système de paquets imparfait, mal adapté et souffrant de problème de performance. Des ISOs d'une version remasterisée (10.1 bis) furent publiées quelques mois après cette sortie pour pallier ce problème. En Décembre 2006 la version 10.2 d'openSUSE corrigera les plus gros problèmes de ZYpp sans toute fois proposer une version "parfaite". Par la suite, ZMD fut supprimé définitivement de la distribution et est désormais réservé uniquement à la version Entreprise, laissant à openSUSE une version de ZYpp revisitée.

La version 11.0 introduit une nouvelle version de ZYpp et se différencie des outils similaires tels que APT ou YUM et sur la base des résultats prometteurs du solveur de démonstration OPIUM16 destinés à combler leur faiblesses, le gestionnaire ZYpp utilise une nouvelle approche pour la résolution des dépendances par l'utilisation d'un solveur booléen SAT, conduisant à une fiabilité accrue. Depuis cette version cet outil se distingue par ses performances : il est très rapide et affiche une empreinte mémoire très faible en regard des autres solutions existantes.

Ligne de commande Zypper

L'interface en ligne de commande de ZYpp est Zypper. Il permet d’accéder à des dépôts distants, d'installer des paquets, de résoudre les dépendances, de rechercher des mises à jour logiciel, etc.

Quelques commandes Zypper:

  • zypper install nom_paquet : installe un paquet (et les dépendances, si nécessaire),
  • zypper remove nom_paquet : désinstalle un paquet (et gère les dépendances liées),
  • zypper search nom_paquet : recherche un paquet sans être sensible à la casse,
  • zypper info nom_paquet : donne les informations sur le paquet concerné,
  • zypper update : met à jour tous les programmes installés,
  • zypper dist-upgrade : mise à jour vers une version de distribution plus récente,
  • zypper refresh : rafraichissement des méta-données de tous les dépôts configurés.

Service de compilation Buildserver

Un Buildserver, progressivement mis en place depuis la création du projet openSUSE, est opérationnel et complète la distribution par son infrastructure.

L'openSUSE Build Service est la plateforme ouverte et complète de développement qui fournit l'infrastructure pour un développement de distributions futures basées sur openSUSE. Il fournit à des développeurs de logiciel un outil pour compiler, mettre à disposition et éditer leur logiciel pour une large audience d'utilisateurs, y compris la création de leur propre distribution basée sur openSUSE, pour différentes architectures matérielle. L'openSUSE Build Service rend la création de paquet plus facile. Il fournit des serveurs et l'infrastructure de création de paquets pour openSUSE mais aussi pour d'autres distributions. Le Build Service peut facilement être accédé via une interface Web, ou par l'intermédiaire d'une ligne de commande client. Une API utilisable via des logiciels clients spécifiques est également disponible.

Certification LSB

La distribution est certifiée par la norme LSB.

Aller au haut